Histoire

Thourie, située au sud du département d’Ille-et-Vilaine est riche de plus de 13 siècles d’existence. Autant dire que la commune plonge ses racines loin dans son sol.
Des traces archéologiques prouvent que l’occupation humaine du territoire est très ancienne et date au moins du IXème siècle (en savoir plus).

Le bourg possède un bâti de pierre du pays (grès et schiste) d’une grande homogénéité. Son histoire, son architecture, son patrimoine (manoirs notamment) méritent d’être rappelés. (En savoir plus)

Thourie est aussi identifiée par son émetteur construit dans les années 1930 et qui aujourd’hui grâce à son antenne, sert de relais hertzien. (En savoir plus)
Tous ces composants forment le socle sur lequel la commune s’appuie pour conserver ses atouts et mettre en valeur ses équipements et ses réalisations à l’intérieur d’une agriculture vivante et d’un environnement protégé.

Sa démographie, un long temps en recul, ne cesse depuis plus de vingt ans de progresser, attestant la jeunesse et la vitalité de sa population. Le dernier recensement de 2016 chiffre à 786 le nombre d’habitants.(En savoir plus)

 

Ils ont fait l’Histoire…

Un personnage célèbre a vécu dans notre commune. Il s’agit d’Auguste Pavie dont une stèle près de l’étang rappelle sa mémoire. Il a habité au château de la Raimbaudière au début du 20ème siècle. Conseiller municipal et maire jusqu’à sa mort en 1925, Auguste Pavie doit sa légende à ses missions d’exploration dans le sud-est asiatique, l’ancienne Indochine. (En savoir plus)

La commune honore aussi la mémoire d’une résistante, Angèle Misériaux, née à la Métairie-Neuve en Thourie. Pour avoir voulu sauver des vies de résistants pendant les années 40, elle fut déportée à Ravensbruck et ne revint jamais. (En savoir plus)

Deux autres personnages ont donné des noms de rue à la commune : Léonard Garel et Michel Mahé.
Né à Thourie en 1913, Léonard Garel a été un ardent défenseur de l’école laïque et un républicain authentique (En savoir plus). Son instituteur n’était autre que Michel Mahé qui arriva à Thourie en 1896. Son enseignement s’exerçait dans tous les domaines de la vie et il fut en cela un véritable précurseur. (En savoir plus)